Comment contacter le support Wordpress téléphone : 09 54 43 67 20

Mise à jour WordPress : Comment mettre à jour son site sans tout casser ?

Comment mettre à jour son site WordPress ?

Gérer un site WordPress implique plus que la simple publication de nouveaux contenus et l’ajout de médias. Un aspect souvent négligé, mais absolument crucial, est la mise à jour WordPress régulière de toutes les extensions du site. Que ce soit le noyau WordPress lui-même, les plugins que vous utilisez ou le thème que vous avez choisi, chaque élément nécessite une attention particulière pour garantir la sécurité, la performance et la fonctionnalité optimales de votre site WordPress. Pour autant, appliquer les mises à jour WordPress est un travail technique. Si vous ne souhaitez pas casser votre site internet en effectuant vos mises à jour, suivez les conseils de notre support WordPress.

 

 

Pourquoi effectuer la mise à jour WordPress de son site ?

La mise à jour WordPress est une étape cruciale pour maintenir la sécurité et la performance de votre site web. Les mises à jour apportent des corrections de bugs, des améliorations de sécurité et des fonctionnalités supplémentaires. Ignorer ces mises à jour peut exposer votre site à des risques de sécurité et de performance, comme par exemple une cyberattaque sur votre site WordPress.

 

 

Quelles sont les différents types de mises à jour ?

Il existe trois types principaux de mises à jour WordPress : les mises à jour du noyau WordPress, les mises à jour des plugins et les mises à jour des thèmes. Chacun a son propre ensemble de procédures et de meilleures pratiques à suivre.

Mises à jour du noyau WordPress

Le noyau de WordPress est le cœur de votre site web. Il gère toutes les fonctionnalités de base, de la publication de contenu à la gestion des utilisateurs. Les mises à jour du noyau sont essentielles car elles contiennent souvent des correctifs de sécurité pour votre site WordPress , des améliorations de performance et de nouvelles fonctionnalités. Ignorer ces mises à jour peut entraîner des problèmes de sécurité et de compatibilité. Il existe généralement trois types de mises à jour du noyau WordPress :

  • Mises à jour majeures : Ces mises à jour apportent des changements significatifs, y compris de nouvelles fonctionnalités et des améliorations majeures. Elles changent généralement le premier ou le deuxième chiffre de la version (par exemple, de 5.7 à 5.8 ou de 5.8 à 6.0).
  • Mises à jour mineures : Ces mises à jour sont plus fréquentes et contiennent généralement des correctifs de bugs et des améliorations de sécurité. Elles changent le troisième chiffre de la version (par exemple, de 5.7.1 à 5.7.2).
  • Mises à jour de maintenance ou de sécurité : Ce sont des mises à jour urgentes qui corrigent des vulnérabilités de sécurité spécifiques ou des bugs critiques.

Mises à jour des plugins WordPress

Les plugins ajoutent des fonctionnalités supplémentaires à votre site WordPress. Il est crucial de les mettre à jour pour éviter les failles de sécurité et bénéficier des dernières fonctionnalités.

A lire également :   Un site avec le cms Wordpress pour une mairie

Mises à jour des thèmes

Les thèmes WordPress contrôlent l’apparence de votre site. Les mises à jour de thèmes peuvent apporter des améliorations esthétiques, des corrections de bugs ou des améliorations de sécurité.

 

 

Comment faire une mise à jour WordPress : Les étapes à suivre pour ne pas tout casser !

Comme nous l’avons déjà vu, mettre à jour son site est crucial pour sa sécurité. Toutefois, faire la mise à jour de WordPress n’est pas toujours sans risque. En effet, il peut parfois arriver que votre site plante. Alors comment éviter de casser son site en faisant les mises à jour WordPress ou du moins limiter les dégâts ? Suivez le guide !

1. Sauvegarder son site WordPress

La première étape, et peut-être la plus importante, est de sauvegarder votre site WordPress. Une sauvegarde complète vous permet de restaurer votre site en cas de problème lors de la mise à jour. Vous pouvez utiliser des plugins de sauvegarde WordPress pour automatiser ce processus. Une autre option est de le faire manuellement via votre hébergeur web ou FTP en téléchargeant tous les fichiers et la base de données.

2. Vérification des compatibilités

Assurez-vous que la nouvelle version est compatible avec les plugins et thèmes installés sur votre site. Vous pouvez vérifier cela en lisant les notes de mise à jour ici ou en testant la mise à jour sur un site de « bac à sable » (ou de test si vous préférez 😉 ).

3. Mise à jour Automatique ou Manuelle ?

WordPress offre trois méthodes pour effectuer des mises à jour : automatique, manuel via FTP ou manuel via l’administration. La mise à jour automatique est pratique mais moins contrôlable. La mise à jour manuelle vous donne plus de contrôle mais nécessite plus de temps et d’efforts.

Mise à jour automatique

La mise à jour automatique de WordPress est la méthode la plus simple. Pour l’activer, rendez-vous dans le tableau de bord WordPress, puis dans « Mises à jour ». Ici, vous pouvez configurer les paramètres de mise à jour automatique pour le noyau WordPress, les plugins et les thèmes. Cependant, cette méthode ne vous donne pas beaucoup de contrôle sur le processus. Et il n’est pas rare qu’elle cause des bugs, des messages d’erreur ou le plantage total d’un site WordPress. Et si vous ne consultez pas souvent les messages que votre site WordPress vous envoie, il peut se passer un certain temps avant que vous ne vous en rendiez compte. Il n’est pas rare que notre support WordPress soit confronté à des utilisateurs qui s’en sont rendus compte plusieurs semaines, voir mois, après. Et dans ce cas, adieu la sauvegarde automatique de votre hébergeur WordPress !

Mise à jour manuelle

Si vous souhaitez un contrôle total sur le processus de mise à jour, la méthode manuelle est pour vous. Téléchargez la dernière version du noyau WordPress, des plugins ou des thèmes depuis leurs sites officiels. Ensuite, utilisez un client FTP comme FileZilla pour remplacer les fichiers existants. Assurez-vous de suivre les instructions spécifiques fournies par les développeurs WordPress pour éviter tout problème.

A lire également :   Un thème WordPress subit des attaques pirates !

Mise à jour via l’administration WordPress

Vous pouvez également effectuer la mise à jour manuelle via le tableau de bord de WordPress, en vous rendant dans l’onglet « Mises à jour ». Cette page vous indiquera dans quelle version de WordPress se trouve votre site et s’il y a des mises à jour à effectuer.

Mise à jour WordPress

 

Vous avez maintenant toute la procédure pour effectuer la mise à jour votre site WordPress sans tout casser. Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur comment mettre à jour WordPress, cliquez ici.

 

 

Conseils pour une mise à jour WordPress réussie

Maintenant que vous êtes familiarisé avec les étapes de base pour effectuer une mise à jour WordPress, il est temps de passer à des conseils pratiques qui peuvent faire la différence entre une mise à jour réussie et une expérience frustrante. Ces conseils vous aideront à éviter les erreurs courantes et à maximiser les avantages de vos mises à jour.

Testez avant de mettre à jour

Il est toujours bon de tester les mises à jour sur un site de test avant de les appliquer sur le site en production. Cela vous permet de détecter d’éventuels problèmes de compatibilité ou de performance sans affecter votre site en direct.

Lisez les notes de mise à jour

Les notes de mise à jour contiennent des informations précieuses sur les changements apportés. Elles peuvent vous aider à anticiper les problèmes potentiels et à vous préparer aux nouvelles fonctionnalités. Prenez le temps de les lire attentivement.

Désactiver les plugins incompatibles

Avant de mettre à jour, désactivez les extensions WordPress qui ne sont pas compatibles avec la nouvelle version.

Surveillez les performances

Après avoir effectué les mises à jour, surveillez les performances de votre site. Utilisez des outils comme Google PageSpeed Insights pour évaluer l’impact des mises à jour sur la vitesse et l’expérience utilisateur de votre site.

Vérifiez les journaux d’erreur

Après la mise à jour, consultez les journaux d’erreur pour identifier d’éventuels problèmes. Cela peut vous aider à résoudre rapidement les problèmes avant qu’ils n’affectent les utilisateurs.

Effectuez les mises à jour de votre site WordPress quand vous avez le moins de visites

Planifiez vos mises à jour pendant les heures où votre site reçoit moins de trafic. Cela minimise l’impact sur les utilisateurs et vous donne le temps de résoudre les problèmes qui pourraient survenir.

Consultez la communauté

Si vous rencontrez des problèmes ou avez des questions, n’hésitez pas à consulter les forums de la communauté WordPress. Vous y trouverez souvent des solutions et des conseils d’autres utilisateurs qui ont rencontré des situations similaires.

A lire également :   L'Accessibilité Numérique : fondements, bénéfices et mise en œuvre pour les sites web

Contactez notre support WordPress en cas de problème suite aux mises à jour

Malgré toutes les précautions que vous avez prise, votre site à quand même bugué après la mise à jour ? Il se peut que vous soyez passé à côté de quelque chose. Vous pouvez  contacter notre support d’assistance WordPress afin d’être mis en relation avec notre équipe. Nous pourrons vous proposer une solution en fonction du problème constaté. Nous avons également une équipe de développeurs prêts à intervenir sur votre site au plus vite.

Faites des vérifications post-mise à jour

Après la mise à jour, testez toutes les fonctionnalités clés de votre site pour vous assurer qu’elles fonctionnent comme prévu. Cela inclut les formulaires de contact, les boutons d’appel à l’action, les menus de navigation, et plus encore.

 

En suivant ces conseils, vous serez mieux préparé pour effectuer des mises à jour WordPress réussies. Chaque mise à jour est une opportunité d’améliorer votre site, mais elle comporte aussi des risques. Une préparation minutieuse et une exécution soignée minimiseront ces risques et vous aideront à tirer le meilleur parti de votre site WordPress.

 

 

Mise à jour WordPress : quelles sont les erreurs fréquentes et comment les éviter ?

La maintenance WordPress n’est pas une simple affaire. Les mises à jour font parties de la maintenance préventive. Il s’agit là de corriger les failles de sécurité de votre site. Et pour maintenir à jour son site WordPress, voici quelques erreurs fréquentes qu’il ne vaut mieux pas commettre.

Ignorer les mises à jour

Ignorer les mises à jour peut rendre votre site vulnérable aux attaques. Avant de voir votre site WordPress attaqué, assurez-vous de le mettre à jour régulièrement.

Mettre à jour sans sauvegarder

Ne jamais effectuer une mise à jour sans avoir préalablement sauvegardé votre site. Une sauvegarde vous permet de restaurer votre site en cas de problème. Et ainsi d’en rechercher la cause.

Utilisation d’extension dans des versions obsolètes

Utiliser des versions obsolètes de WordPress, de plugins ou de thèmes peut exposer votre site à des risques de sécurité. Assurez-vous toujours d’utiliser les versions les plus récentes.

 

 

La mise à jour WordPress est un élément clé pour maintenir un site web sécurisé, rapide et fonctionnel. En suivant ces meilleures pratiques, vous pouvez garantir que votre site reste à jour, sécurisé et performant. Si vous ne souhaitez pas vous occuper de la mise à jour de votre site internet, ou que vous n’en avez pas la compétence, n’hésitez pas à nous contacter au 09.54.43.67.20. pour que nous puissions prendre en charge votre site internet. Nous proposons de nombreuses prestations adaptées à vos besoins de maintenance de site WordPress.